Nouveau bac général 2021

La réforme du bac général et technologique initiée par le ministère de l'éducation nationale est déclinée dans l'enseignement agricole.

La première session du nouveau baccalauréat général aura lieu en 2021.

Les grandes lignes de la réforme

  • Elle simplifie l’examen devenu trop complexe. Les élèves passent aujourd’hui entre 12 et 16 épreuves terminales selon leur parcours. A partir de 2021, ils ne passeront plus qu’une épreuve anticipée de français en première et 4 épreuves terminales.
  • Elle redonne du sens et de la force à l’examen pour permettre aux élèves de mieux préparer leur réussite future dans l’enseignement supérieur.
  • Elle permet de mieux valoriser le travail des élèves. L’examen tiendra compte du travail de l’élève durant sa scolarité en première et en terminale alors qu’aujourd’hui celui ci joue son baccalauréat sur une seule semaine.
  • Elle vise à mieux accompagner les lycéens dans la conception de leur projet d’orientation en leur offrant des heures dédiées à l’orientation et en leur donnant une plus grande liberté dans le choix des enseignements qui les passionnent.
  • Les séries n’existent plus, les élèves choisiront des enseignements de spécialité.

Les enseignements en baccalauréat général

Des enseignements communs à tous :
Français en première ; Philosophie en terminale ; Histoire-Géographie ; Enseignement moral et civique ; Deux Langues vivantes ; Education physique et sportive ; Enseignement scientifique.

Des enseignements de spécialités
Le choix par l'élève des enseignements de spécialité qu'il suivra en cycle terminal de la voie générale s'effectue à partir du deuxième trimestre de la classe de seconde générale et technologique.
Ce choix est préparé notamment grâce à l'accompagnement au choix de l'orientation prévu tout au long de l'année de seconde. Il est éclairé par les recommandations du conseil de classe à la fin du deuxième et du troisième trimestre de seconde, qui pourront éventuellement donner lieu à évolution des souhaits de l'élève et de sa famille en la matière.

Les établissements publics d'enseignement agricole proposent les 3 enseignements de spécialité suivants en classe de 1re : Biologie-écologie, Mathématiques et Physique-chimie. En terminale, chaque élève choisi  2 enseignements de spécialité parmi les 3 suivis en première.

Un enseignement optionnel, non obligatoire (hippologie équitation, unité facultative citoyenneté...), peut être suivi en première et en terminale.
Un second enseignement optionnel peut être ajouté en terminale parmi mathématiques expertes ou mathématiques complémentaires.

Détail des enseignements de spécialité Biologie-Ecologie, Mathématiques et Physique-Chimie

  • Mathématiques
    L'enseignement de spécialité de mathématiques permet aux élèves de renforcer et d'approfondir l'étude des thèmes suivants : "Algèbre", "Analyse", "Géométrie", "Probabilités et statistique" et "Algorithmique et programmation". Cet enseignement s'ouvre à l'histoire des mathématiques pour expliquer l'émergence et l'évolution des notions et permet aux élèves d'accéder à l'abstraction et de consolider la maîtrise du calcul algébrique. L'utilisation de logiciels, d'outils de représentation, de simulation et de programmation favorise l'expérimentation et la mise en situation. Les interactions avec d'autres enseignements de spécialité tels que physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre, sciences de l'ingénieur, sciences économiques et sociales sont valorisées.
  • Physique-chimie
    L'enseignement de spécialité de physique-chimie propose aux élèves de découvrir des notions en liens avec les thèmes "Organisation et transformations de la matière", "Mouvement et interactions", "L'énergie : conversions et transferts" et "Ondes et signaux".
    Les domaines d'application choisis (" Le son et sa perception ", " Vision et images ", " Synthèse de molécules naturelles ", etc.) donnent à l'élève une image concrète, vivante et moderne de la physique et de la chimie. Cet enseignement accorde une place importante à l'expérimentation et redonne toute leur place à la modélisation et à la formulation mathématique des lois physiques.
  • Biologie-écologie
    L'enseignement de spécialité de biologie-écologie, proposé dans les lycées agricoles, a pour objectifs d'acquérir et de consolider des connaissances sur l'organisation et le fonctionnement des systèmes vivants, d'aborder des problématiques écologiques et biologiques avec des arguments scientifiques. Il vise aussi à participer à la construction d'une culture scientifique solide, à la formation de l'esprit critique et à l'éducation citoyenne.
Vidéo : Pourquoi choisir l'enseignement de spécialité "biologie-écologie" ?

 

SourceMAA - DGER - SDPOFE
78 rue de Varenne, 75349 Paris 07 SP