Site du ministère de l'Agriculture, de l'Agro-alimentaire et de la Forêt

educagri.fr
Le site d'information et de promotion
des établissements publics d'enseignement agricole

Dernière mise à jour, le 20 janvier 2017

Le témoignage

06.01.2011

Virginie Turlan, responsable qualité en grande surface (Midi-Pyrénées)

Du lycée Beauregard à E. Leclerc, le trajet de la qualité à Villefranche de Rouergue

Lycée Beauregard (12)Q : Vous êtes entrée au LEGTA Beauregard de Villefranche de Rouergue (12) en 2002; pouvez-vous nous parler de votre parcours d'avant l'enseignement agricole ?

Virginie : Plutôt orientée vers le domaine scientifique, j’obtiens un BAC STL (science et techniques de laboratoire) au lycée de Decazeville en Aveyron. L’intérêt majeur de cette formation étant l’apprentissage du vivant infiniment petit, les manipulations rigoureuses, l’exactitude dans l’interprétation des résultats d’analyses.
Après avoir acquis une certaine dextérité et de bonnes connaissances biologiques, j’ai voulu me spécialiser dans l’agroalimentaire et plus précisément dans la “ qualité alimentaire ”. Ce phénomène d’actualité au début des années 2000 avec toutes les crises alimentaires, et mon intérêt personnel pour la gastronomie et le goût pour le travail bien fait me dirigent vers le BTS QIABI qui sera dispensé au LEGTA Beauregard de Villefranche de Rouergue (12) à partir la rentrée scolaire 2002.


Q : Vous inauguriez la formation en quelque sorte !

Virginie : Je fais partie de la première promotion; 24 étudiants “ essuient les plâtres ” de la formation. Une équipe pédagogique compétente et motivée nous accompagne tout au long de ces deux années. J’apprends beaucoup; la formation est très complète en terme d’outils et méthodes qualité;  j’ai développé un esprit critique et objectif, mais aussi un travail organisé.
Les sujets de travaux pratiques sont passionnants, le lycée a la chance d’avoir un atelier technologique bien équipé et un laboratoire de conception où nous avons pu réaliser de nombreuses fabrications : de la confiture, du jus de pommes, de la saucisse, du cassoulet, des crèmes cosmétiques… Ces expériences nous permettent d’étudier concrètement de A à Z les critères de qualité à respecter en fabrication alimentaire.
Un stage d’étude programmé de trois mois en entreprise réparti sur les deux années nous permet d’acquérir une certaine autonomie et le sens des responsabilités, la mise en situation nous donne la chance de réaliser notre 1ère expérience en qualité.


Q : Le BTS QIABI acquis, vous entrez dans la vie active ?

Virginie : Le BTS en poche, je me lance dans le monde du travail; je décroche un premier travail saisonnier chez ROQUEFORT SOCIETE trois mois après ma sortie.
Durant une année je suis contrôleuse qualité chez la marque phare du célèbre Roquefort; le travail de la journée au laboratoire est varié et se réalise en équipe.
Je reprends par la suite ma recherche d’emploi, je rencontre quelques difficultés à trouver une opportunité sur la région…
C’est alors, qu’un jour, mon ancien lycée de Decazeville m’appelle et me propose un remplacement en tant qu’aide laboratoire pour préparer les travaux pratiques en sciences aux étudiants de BTS en Biotechnologies et BAC STL. J’accepte la proposition, et me retrouve « de l’autre côté de la barrière » pour assister les enseignants. Le côté relationnel et éducatif est intéressant; encouragée par mes collègues, je passe alors le concours pour être titularisée. Je suis affectée au collège Masbou de Figeac, et deux années s’écoulent…


Q : Vous avez pourtant un goût d'inachevé qui vous pousse ailleurs...

Virginie : De caractère ambitieux et dynamique, et à seulement 22 ans, j'ai l'impression d'avoir fait le tour de mon poste, cette situation ne me convient plus. J’ai beaucoup de regrets; j’ai obtenu un BTS Qualité pour lequel j’ai durement étudié et je n’en exploite pas les compétences acquises.
C’est alors que je démissionne de l’Education Nationale, et décide de reprendre mes études en qualité après quatre ans de vie active, afin de me « remettre dans le bain » et de me perfectionner; ainsi me donner plus de chances de décrocher un travail.


Q : Vous optez alors pour la licence-pro Animateur Qualité.

Virginie : Les cours se déroulent au centre de formation de la CCI de Rodez, et grâce à l’alternance, je mène mon apprentissage  en entreprise. J’ai pour mission la mise en place de la norme ISO 9001 :2000; chez le concessionnaire spécialiste des produits surgelés “ Relais d’or MIKO ” installé à la Primaube. Je prends intégralement en charge la gestion de qualité et le relationnel satisfaction client.
Je pourrais parler de cette expérience durant des heures… mais je résumerais à  dire que c’est très enrichissant surtout sur le plan personnel : prises d’initiatives, gestions de projets, animation de groupes, formation du personnel… Pour ce qui en est des outils et méthodes, je suis contente de détenir un solide BTS, mes acquis ont contribué à ma réussite.


Q : La Qualité : une passion ?

Virginie : Après cette formation d’un an, je me sens confiante et déterminée; j’ai envie de m’investir dans un poste qualité durablement. Je passe plusieurs entretiens d’embauches pour des postes intéressants, la concurrence est rude, mais il faut considérer les échecs comme des entraînements, je reste déterminée.
C’est en mars 2010 que je décroche le poste de Responsable Qualité chez E. LECLERC de Villefranche de Rouergue ; une belle opportunité que je saisis et où je dois faire mes preuves. Ma fonction est transversale, il faut être rigoureux, réactif et autoritaire. Près de 150 employés travaillent sur le nouveau site, qui a fêté son premier anniversaire en octobre; M. et Mme Lebault, PDG du magasin et adhérents de l’enseigne animent “ Le Mouvement E. LECLERC ”. C’est une réelle entreprise qui fonctionne à l’arrière de la surface de vente; nous élaborons nos propres produits dans les ateliers : pains, pâtisseries, plats cuisinés, rôtisserie, pizzas…
Je contribue à l’optimisation de la qualité de nos produits; j’ai un œil attentif sur le respect des bonnes pratiques et l’hygiène; c’est primordial pour un résultat de qualité et la satisfaction du client. Nous tenons à préserver un magasin propre et agréable chaque jour; nous soignons l’accueil et le service à notre clientèle; nous voulons donner l’envie à nos clients de revenir faire leurs achats au centre E. LECLERC de Villefranche.
Mon travail quotidien est varié et enrichissant, je l’exerce avec beaucoup de plaisir.
C’est à Villefranche que j’ai découvert et appris mon métier, et après des détours expérimentaux, la boucle est bouclée, c’est à Villefranche que j’exerce mon métier.
Je le vis comme une réussite professionnelle !


Moteur de recherche
Copyright © 2010 - educagri, Tous droits réservés. En utilisant ce site Internet, vous signifiez votre accord avec ses conditions d'utilisation.