Site du ministère de l'Agriculture, de l'Agro-alimentaire et de la Forêt

educagri.fr
Le site d'information et de promotion
des établissements publics d'enseignement agricole

Dernière mise à jour, le 27 février 2017

L'actualité

18.10.2016

Semaine européenne des races locales des massifs au lycée agricole de Saint-Flour (15)

10 jours de concours ovins et bovins, de colloques et de visites d'exploitation.

 Du 16 au 25 septembre 2016, a eu lieu à Saint-Flour la Semaine Européenne des RAces locales des Massifs (SERAM) durant laquelle se sont succédés les concours nationaux Salers et Aubrac, des colloques professionnels, des visites,  des concours à destination des jeunes et diverses animations.

Le COllectif des RAces locales de Massif (CORAM) a ainsi organisé, en partenariat avec les acteurs de la filière Salers et Aubrac, la Communauté de communes du Pays de Saint-Flour-Margeride et le lycée agricole Louis Mallet, cette grande manifestation agricole.

Pendant ces 10 jours consacrés à l’élevage de montagne et aux produits de qualité qui en sont issus, un programme de colloques professionnels et d’animation grand public a été proposé.

Des races locales support de réflexions

La SERAM, événement d’ampleur européenne, a débuté le vendredi 16 septembre 2016 avec le concours national Salers et a été clôturé le week-end suivant par le concours national Aubrac. Près de 500 animaux étaient présents pour chaque concours afin de mettre à l’honneur les deux races emblématiques du département. Les races locales sont les plus aptes à créer de la valeur ajoutée sur les zones de Massif grâce à leur faculté à valoriser l’herbe sur ces territoires dont la saisonnalité et les reliefs sont extrêmement marqués. Ce constat a servi de point de départ aux réflexions menées dans le cadre des deux jours de colloque professionnel. Chaque jour, plus de 250 personnes se sont mobilisées autour de la question : « Races locales de Massifs, un atout pour l’avenir. Quels enjeux et quelles stratégies ? »

Le colloque s’est ouvert sur l’état des lieux et l’analyses sur les caractéristiques de l’élevage à l’herbe des races locales de massifs européens. Différents intervenants (INRA, IDELE, Université d’Auvergne, Fédération Espagnole des races en sélections, Association des éleveurs Italiens, Interbev…) ont établi un panorama des races locales rustiques (France et Europe) pour mieux comprendre leur rôle. Afin d’illustrer les propos tenus, des visites d’exploitations sur une demi-journée ont repris un ou plusieurs thèmes parmi :

  • Optimiser la réussite des filières en race rustique : outils, perspectives et clefs de réussite
  • Prendre soin du sol aujourd’hui pour permettre l’élevage de demain.
  • L’élevage traditionnel, un enjeu pour répondre à l’avenir ?
  • Produire un lait de qualité fromageable - Application en race Salers
  • Races rustiques : facteur de lien au territoire pour la valorisation de produits de qualité
  • L’herbe, une ressource à valoriser pour augmenter l’autonomie alimentaire et la performance de l’élevage en zone de massif.
  • Atelier de transformation : les clés de la réussite avec le territoire 
  • Recherche appliquée et vulgarisation des techniques adaptées à la multifonctionnalité de l’élevage ovin.

Enfin, des ateliers ont permis de se questionner sur trois thématiques : les évolutions climatiques et leurs impacts sur la ressource herbagère, l’avenir de la génétique rustique et les valorisations possibles pour les produits de montagne. Là encore, de nombreux intervenants des institutions techniques et scientifiques ont présenté les résultats de leurs travaux. 

La conclusion de ces deux jours souligne la durabilité de l’élevage de massif valorisant les races rustiques et le rôle que celui-ci joue dans le maintien d’activité sur ces territoires spécifiques. 

La jeunesse placée au centre

Près des 400 lycéens, étudiants et stagiaires adultes des établissements agricoles de la région Auvergne Rhône-Alpes ont participé aux colloques et ont été actifs lors des différents débats. Les élèves ingénieurs d’Agrosup ont réalisé quant à eux les comptes rendus et présenté en fin de colloque un descriptif et une analyse des visites réalisées lors de la première journée. 

Les jeunes ont également été mis à l’honneur à travers deux concours. 

Le concours de jugement d’animaux par les jeunes (CJAJ) a mis en concurrence 85 candidats du département du Cantal. Il s’agissait d’évaluer leur capacité à juger des animaux selon une grille de pointage. Douze d’entre eux ont été sélectionnés pour les finales nationales qui auront lieu à l'occasion du Salon International de l'Agriculture à Paris. 

Le second concours, les Ovinpiades, a pour ambition de valoriser l’élevage ovin auprès des jeunes de l’enseignement agricole. Lors de cette semaine, 30 d'entre eux se sont départagés sur des épreuves techniques (tri des brebis, parage des onglons, quizz de reconnaissance des races, vérification de l’état de santé des animaux ...). Les 8 meilleurs vont poursuivre l'aventure avec la sélection régionale puis nationale lors du Salon International de l'Agriculture.

Outre la participation aux colloques,  les équipes et les élèves du lycée agricole de Saint-Flour ont été mobilisées tout au long des 10 jours à travers la réalisation des podiums (filière environnement-nature), la participation à l’organisation des concours sur les deux week-end (filière agricole), l’organisation des concours à destinations des jeunes, la participation à l’animation des visites et à l’accueil des professionnels. 

De nombreuses autres animations à destination des professionnels et du grand public ont eu lieu au cours de la SERAM. On compte notamment une présentation des races des massifs qui s’est déroulée le mercredi afin de faire connaitre au plus grand nombre ces animaux parfois méconnus. Une soirée gastronomique animée par le collectif de chef «les Toques d’Auvergne» a mis en valeur les viandes d’Aubrac et de Salers sous toutes leurs formes. Un « ciné débat » a été réalisé autour du film "des Bêtes et des Hommes". Enfin cette semaine a été également l’occasion d’accueillir au lycée Louis Mallet l’Assemblée Générale du Coram et une réunion de travail des représentants des bergers européens. 

Ces 10 jours d’animations laissent place à de nombreuses réflexions autour de nos systèmes de productions de moyenne montagne. Espérons qu’une seconde édition verra le jour dès l’année prochaine afin de pouvoir les poursuivre.

Pour plus de détails, vous pouvez :

Regarder l'événement en vidéo
Consulter le catalogue de la SERAM
Consulter les documents des colloques et intervention du ministre sur notre page Facebook


Moteur de recherche
Copyright © 2010 - educagri, Tous droits réservés. En utilisant ce site Internet, vous signifiez votre accord avec ses conditions d'utilisation.