Site du ministère de l'Agriculture, de l'Agro-alimentaire et de la Forêt

educagri.fr
Le site d'information et de promotion
des établissements publics d'enseignement agricole

Dernière mise à jour, le 29 septembre 2016

La formation initiale scolaire

La formation initiale scolaire dispensée dans les établissements publics de l'enseignement agricole permet de répondre aux besoins des jeunes en les accueillant dans des classes de 4e au baccalauréat.

  • Les dispositifs de préapprentissage
    Les classes de préapprentissage, de parcours d'initiation aux métiers (PIM) et le dispositif d'initiation aux métiers en alternance (DIMA) accueillent des jeunes, sous statut scolaire, la dernière année de la scolarité obligatoire. Ils permettent aux élèves de moins de 15 ans de découvrir des métiers tout en poursuivant l’acquisition du socle de connaissances et de compétences du collège. Les périodes en milieu professionnel y sont plus ou moins développées et durant ces périodes l’élève reste sous statut scolaire.

  • Les classes de 4e et 3e
    Ces classes permettent aux jeunes, tout en bénéficiant d'une formation générale permettant la poursuite des études, de découvrir les secteurs professionnels et les métiers relevant des différentes filières de l'agriculture.
    Après la 3e de l'enseignement agricole, les élèves peuvent préparer un CAPA ou une seconde professionnelle (première année du cursus en 3 ans pour préparer une spécialité du Baccalauréat professionnel) ou pour certains une seconde générale et technologique.

  • Les classes de seconde générale et technologique
    Ces classes accueillent des jeunes qui veulent préparer un baccalauréat général série scientifique ou un baccalauréat technologique (STAV).

    • Le baccalauréat général série S
      La finalité première de ce baccalauréat est la poursuite d’études supérieures longues (écoles d’ingénieurs, vétérinaires, universités…).
 Le parcours proposé par les lycées agricoles se caractérise en classe de terminale par cinq heures d’enseignement spécifique obligatoire de "biologie-écologie" et deux heures d'enseignement de spécialité "écologie - agronomie - territoire". Les travaux personnels encadrés (TPE) sont intégrés dans l’horaire de ces disciplines dominantes.
    • Le baccalauréat technologique
      Il permet d’acquérir les bases nécessaires à la poursuite d’études supérieures courtes (BTSA).

  • Les classes du cycle professionnel

    • Les classes de CAPA
      Elles préparent à un diplôme de niveau V qui permet l'insertion professionnelle (exemple : ouvrier qualifié dans les entreprises agricoles et para-agricoles).
      Le CAPA se prépare en deux ans.
      Après le CAPA, il est possible de poursuivre des études en baccalauréat professionnel ou de préparer un certificat de spécialisation.

  • Les classes de seconde professionnelle et le baccalauréat professionnel
    Le cursus 3 ans du baccalauréat professionnel est un diplôme de niveau IV et mis en oeuvre depuis de la rentrée 2009. Il est constitué par la classe de seconde professionnelle et par les classes de première et de terminale professionnelles. Cinq secondes professionnelles : "nature- jardin- paysage – forêt", "productions animales" , "productions végétales - agro équipement", "conseil - vente" et "alimentation- bio industries - laboratoire". Ces secondes professionnelles permettent l'accès aux spécialités du baccalauréat professionnel du même champ professionnel : "aménagement paysagers", "fôret", "laboratoire – contrôle qualité", "conduite et gestion d'une entreprise du secteur canin et félin", "conduite et gestion de l’entreprise hippique", "gestion des milieux naturels et de la faune", "conduite et gestion de l'exploitation agricole", "productions aquacoles", "productions horticoles", "agroéquipements", "technicien - conseil vente", "bio-industries de transformation", "services aux personnes et aux territoires" et "technicien en expérimentation animale". Le baccalauréat professionnel est un diplôme qui vise à former des chefs d’exploitation et des employés hautement qualifiés. Il atteste de la capacité professionnelle. La poursuite d'études est possible en Brevet de Technicien Supérieur Agricole pour les meilleurs élèves ou en Certificat de Spécialisation.

    • Le Brevet d'Etudes Professionnelles Agricoles (BEPA)
      Depuis la rentrée scolaire 2009, le BEPA devient une certification intermédiaire accessible en cours de cursus du baccalauréat professionnel en 3 ans.

Remarque : Il est également possible de préparer le baccalauréat technologique et certains baccalauréats professionnels par la formation ouverte et à distance avec Eduter-CNPR.

La formation initiale dans les établissements d'enseignement supérieur agricole est celle des formations d'ingénieurs, de vétérinaires, de paysagistes, de licences pro, de masters et de doctorats. L'enseignement supérieur propose également des formations d'IPEF, d'ISPV (haut cadres de la fonction publiques) et des Mastères Spécialisés.
Pour entrer dans l'enseignement supérieur agricole, toutes les informations sont sur le site web http://www.concours-agro-veto.net

Moteur de recherche
Copyright © 2010 - educagri, Tous droits réservés. En utilisant ce site Internet, vous signifiez votre accord avec ses conditions d'utilisation.