Site du ministère de l'Agriculture, de l'Agro-alimentaire et de la Forêt

educagri.fr
Le site d'information et de promotion
des établissements publics d'enseignement agricole

Dernière mise à jour, le 2 septembre 2014

La formation par apprentissage

L’apprentissage s’adresse aux jeunes de 16 ans à moins de 26 ans (25 ans révolus) qui souhaitent acquérir une qualification professionnelle sanctionnée par un diplôme de l’enseignement professionnel ou technologique, par un titre homologué ou un titre d’ingénieur.

  • Le jeune qui souhaite se former par apprentissage doit engager, dès le printemps qui précède son entrée en apprentissage, des démarches pour trouver une entreprise. Il signe un contrat d’apprentissage avec l’employeur qui l’inscrit dans un CFA. Attention, aucune inscription ne peut être faite en CFA sans contrat d’apprentissage signé !
  • La formation se fait par alternance dans deux lieux différents : l’entreprise et le centre de formation d’apprentis dont le rythme de l’alternance varie selon le diplôme préparé.
    En entreprise, le temps de formation représente 50 à 75 % du temps de travail du jeune, mais ne doit pas être inférieur à 400 heures. Le maître d’apprentissage, tuteur de l’apprenti, est responsable de la formation professionnelle dans de bonnes conditions de travail, d’hygiène et sécurité, conformément à une progression annuelle définie en accord avec le CFA.
    Le CFA complète la formation reçue en entreprise par une formation générale associée à une formation technologique. Il a la responsabilité pédagogique de l’enseignement dispensé à l’apprenti. Celui-ci est suivi par un formateur qui joue le même rôle que le maître d’apprentissage dans l’entreprise.
  • La durée d’un contrat est en principe de 2 ans pour l’acquisition d’un diplôme de l’enseignement agricole. Mais cette durée peut être minorée ou majorée après positionnement et décision du DRAAF. Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail de type particulier. Comme tout salarié, l’apprenti a un rythme de travail de 35 heures par semaine (heures de cours incluses) et cinq semaines de congés. L’employeur verse un salaire à l’apprenti de 25 à 78 % du SMIC selon l’âge et l’ancienneté dans l’entreprise.
  • Tous les diplômes de l’enseignement professionnel agricole, certains diplômes de l’enseignement supérieur peuvent se préparer par la voie de l’apprentissage. Le rythme de l'alternance entre formation en école et formation en entreprise est adapté au processus de formation afin d'utiliser autant que possible les atouts et les compétences de l'entreprise et de l'école, dans un véritable objectif conjoint de formation d'un ingénieur. Le partage des tâches entre l'école et l'entreprise est clairement établi, à la fois en terme d'objectifs d'acquisitions et de chronologie. La formation par apprentissage n'est pas un simple aménagement de l'emploi du temps d'un parcours de formation classique, elle fait appel à une démarche spécifique conciliant les contraintes et intégrant une évaluation des compétences acquises en entreprises.
    L’examen est identique quel que soit le statut du candidat. S’il échoue, le contrat d’apprentissage peut être prolongé d’un an. D’autre part, il est possible après la réussite à un premier examen de préparer un autre diplôme selon la voie de l’apprentissage, sous réserve de répondre aux conditions d’âge.

Moteur de recherche
Copyright © 2010 - educagri, Tous droits réservés. En utilisant ce site Internet, vous signifiez votre accord avec ses conditions d'utilisation.